Les derniers brevets déposés par IBM visent à humaniser nos ordinateurs